Association qui tente de cultiver la jovialité désespérée qu'exprime l'illogisme expressif du geste instinctif...

-Mais c'est quoi cette histoire ? Ils sont à moitié folle-dingues ou quoi ?

L’histoire prend racine au fond des fosses du château où par un soir de carnaval, émergea l’initiative d’y faire un bar. On le baptisa, et ce, sans grand débat, d’un nom qui allait de soi.

Le premier bar des fosses était né, ainsi fut amené ce qui manquait à la cité.

Dès lors, la petite association se met en proie à de grandes choses et étale ses projets, dans le temps comme dans l’espace. La joyeuse bande est, depuis, présente sur tous les fronts : carnaval, braderie, bénichon, 20 heures. Les fosses prennent part à tous les incontournables régionaux tout en sachant se démarquer par une ambiance qui leur est propre. Poussées par l’initiative et la volonté de raviver la ville, les fosses développent aussi leurs propres interventions comme le Binchorama, le Perchoir, ou encore le chien bleu durant la fête des vignerons 2019.

L’état d’esprit des fosses n’est pas chose simple à définir. C’est un certain sens de l’organisation mais bien à leur façon, c’est le souci du détail, c’est l’amour de la région, c’est promouvoir la culture, partager les découvertes, proposer l’inattendu et aussi oser surprendre. C’est oser se mouiller au risque de parfois se brûler. Amitié et festivité, toujours entremêlées, si bien qu’on ne saurait dire, des deux laquelle véhicule l’autre. Comme l’adage le répète : pour cultiver l’amitié, n’oublions pas de l’arroser.

© 2019 Association Les Fosses